31 janv. 2012

HELEN MONEY - In Tune [2009]

"Alison’s music is heavy and it’s her own. She’s not kissing anyone’s ass when she plays, and these days that’s saying something." - Joe Lally (FUGAZI)

29 janv. 2012

PIERRE DAC - Moelle Osseuse Du Parti D'en Rire !

C'est le genre de personnage associé à notre mémoire collective. Un de ceux qui ont permis à l'humour décalé, à la dérision, au cabotinage non-dénué de sous-entendus de se tailler une place de choix sur les ondes hertziennes. Chaque époque porte en elle sa propre frilosité quant à l'évocation des sujets dits "sensibles", chaque époque a du mal à prendre du recul sur elle-même, à faire son auto-critique en somme sans l'intervention des trublions, des bouffons (au sens noble du terme), des illustres loufoques, des défenseurs de la liberté d'expression dont le talent est avant tout de réussir à contourner toutes les formes de censure avec l'élégance du verbe et parfois le courage d'entrer en résistance contre le pouvoir dans l'indifférence et l'ingratitude générale... Pierre Dac ne fût certes pas un précurseur dans l'art de manier la langue de Molière pour nous la restituer avec l'esprit vif et corrosif qui le caractérise mais il demeure emblématique de cet artisanat de haut vol  qui consiste à savoir faire rire ses contemporains tout en leur shampouinant les méninges...

25 janv. 2012

VOTER ENCORE ?... DES CLOUS !

Ami-e lecteur-trice que la sérendipité a menée en ces lieux, bienvenue ! Tu trouveras dans ces quelques phrases, ces images et ces notes, non pas une affirmation simpliste et définitive  mais une invitation à une honnête réflexion sur le sens que l'on donne aujourd'hui au droit de vote et surtout au choix des femmes & des hommes qui deviendront comptables du quotidien de millions d'individus en étant sensés les représenter... Les idées exprimées ici n'ont pas vocation à être caressantes ni injurieuses. Si un parfum d'utopie flotte au dessus de la marmite, prends-le comme un souffle de vent qui ébouriffe un peu et ne fait que passer... On n'arrête pas le vent.

24 janv. 2012

POUR EN FINIR AVEC LE TRAVAIL - The Great Situationist Swindle !

En voilà une ch'tiote galette pas piquée des hannetons ! C'est que l'objet, outre son contenu farci au trinitrotoluène, a un passé légendaire, mythique... Il aurait été question à la base d'un projet post-soixante-huitard porté par des membres d'un défunt Comité pour le maintien des occupations (CMDO) & de l'Internationale situationniste. Pour en finir avec le travail sort en 1974 en version vinyle of course et au bout de quatre mois, le disque est épuisé ! Vu son contenu un tantinet radical, on ne se bat pas chez les maisons de disques pour sa réimpression. En plus d'être un collector à ne pas mettre entre toutes les mains, surtout celles des enfants pas sages, les spéculations vont bon train sur les véritables auteurs de cette grenade dégoupillée dans l'univers pantouflard de la chanson de l'époque : Textes des chansons anonymes, musiques issues du folklore de la "zone mondiale", interprètes sous pseudo... Tous les ingrédients sont réunis pour renforcer le côté ovni subversif de la chose. 1998 sera l'année de la réédition laser et la fin d'un suspens insoutenable pour toutes celles & ceux qui vivait dans l'angoisse qu'on leur chipe cet opus incendiaire. Les masques tombent, on découvre alors qui étaient les Ribouldingue, Croquignol & Filochard ,auteurs & artisans de cet opus.

21 janv. 2012

20 janv. 2012

MEGAUPLOAD : Targets Loaded - Cyberguerre Enclenchée !

La "niouze" du jour dans le milieu du Direct Download, c'est bien sûr la fermeture du site Megaupload par le FBI et l'arrestation de quelques uns de ses hommes clé dont le célèbre & richissime créateur du site Kim Schmitz
aka Kim Dotcom (lire Kim .com pour les newbies) aka Kimble. Tandis que le buzz ne cesse de se propager sur la toile, Twitter est carrément dans le rouge depuis hier soir, la riposte ne s'est pas fait attendre. Alors que le hashtag #OpMegaupload faisait son apparition sur différents réseaux sociaux et autres canaux IRC - notamment ceux dont le mode utilisateur est en "i"... - les attaques DDos contre les principaux sites gouvernementaux américains se succédaient. Les Anonymous, déjà bien en jambe après le Black Out organisé contre le projet de loi SOPA, ont en effet entamé la riposte tous azimuts...

17 janv. 2012

#SOPABlackOut, #SOPAStrike, #J18

Le gouvernement américain s'apprête à voter deux projets de loi particulièrement dangereux pour Internet à l'échelle mondiale. Ces projets se nomment SOPA et PIPA. Sous prétexte de renforcer la lutte contre le « piratage », ces lois offrent en fait des moyens de censure sans précédent qui mettent en péril la neutralité du Net et la liberté d'expression. Instaurant une présomption de culpabilité, elles permettraient notamment de bloquer arbitrairement l'accès à des sites web, de couper leurs revenus et de les faire déréférencer des moteurs de recherche, et ce sans aucune possibilité de recours.
Une opération « blackout » (fermeture temporaire des sites web) prévue pour le 18 janvier a été lancée par Reddit, et de nombreuses organisations américaines ou mondiales, notamment Minecraft, Mozilla, la Free Software Foundation et la Wikimedia Foundation, ainsi que le service libre de microblogage Identi.ca, ont prévu de suivre l'appel : cf. la liste sur SOPAStrike.
Nous avons choisi de contribuer à cette opération : vous pouvez nous rejoindre en mettant vos sites en berne, en noircissant vos avatars sur les réseaux sociaux avec BlackoutSOPA, et en suivant les hashtags #SOPABlackOut, #SOPAStrike, #J18.

16 janv. 2012

OZ - Bienvenue dans l'Antichambre De l'Enfer

"Oz est l'endroit où je vis. Oz est l'endroit où je vais mourir, où la plupart d'entre nous vont mourir. Ce que nous sommes importe peu. Ce que nous allons devenir ne compte pas. Bienvenue dans l'antichambre de l'enfer." Augustus Hill (Harold Perrineau Jr.)
OZ est une série créée par le producteur Tom Fontana. Elle a été diffusée de 1997 à 2003 sur la chaîne câblée américaine HBO réputée pour la qualité et l'originalité de ses programmes (Sex and the City, Six feet Under, Band of Brothers, The Sopranos, Dream On, The Larry Sanders Show...). Oz est le surnom de la prison de haute sécurité de niveau 4 Oswald State Correctional Facility, anciennement Oswald State Penitentiary. En son sein se trouve Emerald City  - le plus souvent simplement appelée "Em City" - unité pilote créée par Tim Mc Manus (Terry Kinney) où se côtoient les plus violents criminels et les simples délinquants. Le but est de favoriser les interactions sociales entre détenus. Majoritairement destinée aux criminels les plus endurcis, Em City a été conçue pour favoriser leur réinsertion en leur laissant une grande liberté de mouvement, ceci afin de leur réapprendre la vie en société par les relations entretenues avec les autres prisonniers, et en leur confiant des responsabilités comme la gestion de la restauration...

12 janv. 2012

MARIA BEATTY - Gode Bless America... Et Plus Si Affinités !

"What is ordinary complex sometimes becomes very simple, when hands, feet and eyes move as though on their own, when life becomes a dream and two willing partners, Mistress & Bonded Girl, each knowing their respective role by instinct, become perfect examples of yin & yang or Zenith & nadir." T.Brillig
Ce qui, d'ordinaire, est complexe devient parfois une évidence quand les mains, les pieds et les yeux se meuvent d'eux même, quand la vie devient un rêve et que deux partenaires complices, la Maîtresse et la Soumise, connaissent chacune d'instinct leur rôle respectif, devenant ainsi des parfaites représentations du Yin & du yang  ou du Zénith & du nadir... Cette phrase d'introduction dans le film The Elegant Spanking (1995) de Maria Beatty pourrait résumer sa filmographie, ou du moins le fil à la fois souple et tendu, tendre et cruel, acéré et caressant qui sous-tend son propos dans ses divers opus. Quant à ce mystérieux T.Brillig, est-ce une référence au Jabberwocky de Lewis Carroll, mystère...  Car la réalisatrice new-yorkaise qui a parfois également joué dans ses films - The Elegant Spanking et The Black Glove (1997) - a déjà plusieurs vies pas banales à son actif, soumise dans un donjon new-yorkais, quatre années passées au Chelsea hôtel et quelques histoire de fantômes…

10 janv. 2012

JOHN ZORN - Filmworks XXI Belle de Nature & The New Rijksmuseum


Filmworks XXI : Belle de Nature/The New Rijksmuseum est un album de John Zorn paru en 2008 sur le label Tzadik.
Il s'agit de la musique composée pour deux films : Belle de nature, de Maria Beatty, et The New Rijksmuseum, documentaire de Oeke Hoogendijk sur la rénovation du Rijksmuseum.

8 janv. 2012

LA NUIT DES CHATS BOTTÉS - Beuzelin & Fajardie

Illustration : Jean-Claude Claeys
Certains bouquins remontent en surface comme une lame de fond qui pourrait bien se transformer en une vague monstrueuse déboulant à l'arrache, sauvage et majestueuse, sur les rivages d'abondance obscène où pensent pouvoir encore se prélasser quelques individus au mépris de la détresse humaine qui bordent leurs paradis fiscaux... La nuit des chats bottés est le deuxième roman noir de Frédéric H. Fajardie, publié en 1979 mais écrit, semble-t-il, en 1977 - année mémorable pour bon nombre de mélomanes avertis impatients d'en découdre avec leurs ainés qui se prélassaient dans les même rengaines. Fajardie a cassé sa pipe à 61 piges un 1er mai 2008, ultime pirouette facétieuse d'un auteur qui n'a jamais donné dans le compromis : "Pour Fajardie, le polar et le roman noir sont le meilleur moyen d'explorer l'envers de la société contemporaine. Dans son œuvre, où l'esprit chevaleresque de ses personnages s'oppose à la médiocrité contemporaine, son gauchisme politique de façade se conjugue avec des valeurs plutôt aristocratiques, telles : l'honneur, la fidélité et souvent la fraternisation par-delà les oppositions idéologiques ou historiques. Ses œuvres, dans leur versions publiées aux éditions NéO (reprises ensuite par La Table ronde), sont illustrées par des couvertures dessinées par Jean-Claude Claeys. Elles restituent à merveille la sombre atmosphère urbaine, la violence et la désillusion qui se mêlent dans l'œuvre de Fajardie." (Source)...

6 janv. 2012

ESZTER BALINT - Un Poison Violent...


Eszter Balint & Marc Ribot (guitare) - Un poison violent (C'est ça l'amour)

5 janv. 2012

CLOVIS TROUILLE (1889 - 1975) - La Peinture En Révolte

Drôle de blase pour un zigue pas ordinaire dans son domaine de prédilection : La peinture. Une peinture érotique, subversive et iconoclaste. Ce n'est pas un pseudo, Clovis s’appelait bien Trouille, et vice versa. Né dans l'Aisne en 1889, Clovis Trouille fréquente l'école des Beaux-Arts d'Amiens de 1905 à 1910, et devient peintre illustrateur. Travaillant  pour des journaux régionaux, il se fait d'abord remarquer en 1907 par une toile impressionniste intitulée " Paysage au vieux mur ", puis la même année par une autre toile" Palais des Merveilles" qui illustre une fête foraine où il présente des femmes aux déshabillés suggestifs, qui marque à partir de là son goût pour la provocation et l'érotisme. C’est la guerre de 14-18 qui va faire de ce diplômé des Beaux-Arts d’Amiens un "révolté, un anarchiste" qui n’aura de cesse de dénoncer dans sa peinture "le système de collusion entre l’Armée, l’Église et l'État". Et, en toute rigueur, pour ne pas lui-même être amené à transiger avec le système – en l’occurrence le marché de l’art – pour pouvoir vivre de sa peinture, Clovis Trouille a exercé toute sa vie un métier qui lui a permis de conserver son indépendance. Un métier peu banal : peintre de mannequins de vitrines. Cela consistait « à peindre des carnations, rehausser des maquillages, dessiner des arcades sourcilières, des grains de beauté, des pointes de sein …

4 janv. 2012

LÉO FERRÉ - Une préface & Une Discographie...

Préface de Benoît Misère - 1970
J'ai longtemps cherché l'almanach que ma mère cachait dans l'armoire aux crêpes de la Chandeleur, crêpes farcies de louis d'or et qui - maman le prétendait - nous feraient de l'argent pour toute l'année. Cet almanach où étaient consignées mes vies antérieures, je l'ai ouvert quelquefois dans les arbres immolés, sous leurs gerçures gonflées, dans les rues des villes mortes, la nuit, sur le lisse macadam où luisaient les maisons renversées comme des femmes toutes prêtes, près de la mer, dans les algues reposées, juste avant que n'arrive le flot, au moment où elles vont ne plus respirer et qu'il ne leur reste que des larmes de sel, sous la lampe familière enfin, devant la page qui se salit de ma mémoire, de toutes mes mémoires, au fil tragique de ma machine haletant des équations digitales.

1 janv. 2012

BOSS HOG - Cristina Martinez & Jon Spencer Chevauchent Ensemble...

La légende veut qu'ils se seraient rencontrés à un concert des Jesus & Mary Chain à Washington... "J'étais venue pour demander aux membres du groupe si je pouvais prendre des photos d'eux pendant le concert. Je trainais backstage et j'ai alors vu un drôle de gars qui tournait et tournait sur une bicyclette. Ma première pensée a été "quel looser !". Je l'ai revu après le concert et on a commencé à parler. J'ai alors vu que derrière cette tête chevelue se cachait un esprit brillant et sensible. La semaine suivante, Jon emménageait chez moi et nous sommes toujours ensemble aujourd'hui." Cristina Martinez est alors étudiante en cinéma à l'Université de New York  tandis que Jon Spencer en a désormais fini avec ses études universitaires et se consacre intégralement à la musique au sein du groupe Pussy Galore que la critique décrit comme un "chahut métallique et impie », qui approche le style de groupes emblématiques comme Sonic Youth et exercera une large influence sur l'avant-garde bruitiste de leur temps. Assez naturellement, le charme latin lover de Jonathan entraine la belle Cristina dans l'aventure de la scène rock new-yorkaise du moment, elle délaisse donc ses études de cinoche pour intégrer un temps le groupe de son futur mari. Elle apprend la guitare "sur le tas" et devient la troisième guitariste (!) du groupe... La môme a du talent et du caractère, ce qui ne va pas tarder à user les patiences au sein de Pussy Galore. Elle quitte les mauvaises ondes qui l'entourent et rejoint un nouveau groupe The Honeymoon Killers jusqu'à ce qu'elle fonde - avec la complicité de son homme - Boss Hog qui demeure néanmoins pour Jon Spencer un side-project car le rouleau compresseur du Jon Spencer's Blues Explosion a succédé au split de Pussy Galore et devient peu à peu le fer-de-lance de la scène rock avant-gardiste du moment...