6 oct. 2011

ICI ON NOIE LES ALGÉRIENS - 17 Octobre 1961: Film Documentaire De Yasmina Adi

Photo de Jean Texier (L'Humanité/Keystone)
"La lutte de l'homme contre le pouvoir est la lutte de la mémoire contre l'oubli." Milan kundera.
Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre feu discriminatoire qui leur avait été imposé par Maurice Papon, Préfet de police de Paris. Ils défendaient leur droit à l’égalité, leur droit à l’indépendance et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Ce jour-là, et les jours qui suivirent, des milliers de ces manifestants furent arrêtés, emprisonnés, torturés ou, pour nombre d’entre eux, refoulés en Algérie. Des centaines perdirent la vie, victimes d’une violence et d’une brutalité extrêmes des forces de police. (Source : Collectif 17 Octobre) Voici les faits tels qu'ils sont rapportés aujourd'hui, 50 ans après ce "crime d'État". Entre-temps, il aura fallu beaucoup de courage et de ténacité à certains témoins de cette époque pour qu'enfin un début de vérité soit énoncé clairement sur ce massacre au cœur de Paris sous la Cinquième République, c'est à dire sous le même
régime démocratique dans lequel nous vivons encore actuellement. L'occasion nous est offerte maintenant de dénoncer 50 années de censure (cinématographique, entre autres, avec la sortie du film Octobre à Paris de Jacques Pajinel) et de contre-vérités sur ce que fût la France coloniale depuis les années 1830 jusqu'à aujourd'hui. N'oublions pas le ton péremptoire utilisé par "Little Goulash" pour le honteux discours de Dakar.

Octobre 1961 - Octobre 2011
Ce cinquantenaire de la répression policière à l'encontre de manifestants en très grande majorité algériens va donner lieu à de nombreuses commémorations un peu partout en France. Deux films sortent également ce mois-ci. Après 50 ans de censure, "Octobre à Paris" sera projeté pour la première fois en salles à partir du 19 octobre 2011 au cinéma Les 3 Luxembourg, accompagné d'une préface: "À propos d'octobre" un court métrage de Mehdi Lallaoui, réalisateur,  écrivain, président de l’association "Au Nom de la Mémoire" ainsi que le film documentaire de Yasmina Adi, Ici on noie les algériens (2011) dont voici le synopsis:

Née en France de parents algériens, la réalisatrice, Yasmina Adi, a été sensibilisée très jeune aux relations passionnées et ambiguës qu’entretiennent la France et l’Algérie. Au cœur de cette histoire commune, la répression du 17 octobre 1961 l’a interpellée. Aujourd’hui encore, les Français et les enfants d’Algériens appréhendent difficilement cette page sombre de l’histoire longtemps passée sous silence.
Yasmina Adi a voulu faire ce film pour que la vérité remplace les non-dits et pour faire émerger la dimension politique et humaine de cet épisode trop longtemps tu. Mêlant histoire et mémoire, passé et présent, le film sera construit comme un thriller. Faisant se répondre les témoignages de ceux qui ont vécu ces évènements de l’intérieur (Français et Algériens) et les archives, le film éclairera cet épisode de notre histoire récente et permettra de le porter à la connaissance du grand public à l’occasion du 50e anniversaire de cette répression, en octobre 2011.




La Fabrique de l'Histoire
Histoire de la guerre d’Algérie 1/4 - 19/09/2011.
Pour compléter la réflexion sur ce devoir de mémoire et les vives polémiques qu'il ne va pas manquer de soulever, je propose ici l'écoute d'une émission quotidienne sur France Culture. L'invité est Medhi Lallaoui: Réalisateur et écrivain. Il a réalisé plusieurs films sur des sujets touchant à l'histoire de l'Algérie : "Les massacres de Sétif, un certain 8 mai 1945" a reçu, en 1995, le Grand prix du meilleur film documentaire au Festival du film historique de Rueil-Malmaison, et le premier prix (catégorie évènement politique) du festival international du scoop et du journalisme d'Angers. Il a aussi réalisé, "Le silence du fleuve", un film sur la manifestation des Algériens à Paris le 17 octobre 1961.



Autres Sources
herodote.net
(Pour la pertinence du propos sur les dissensions entre le FLN & le MNA, le contexte politique et  le climat de guerre civile qui rongeait encore la métropole pendant les négociations d'Évian sur le futur statut de l'Algérie.)
Changement de société

Edit du 15.10.2011
Daniel Mermet a consacré deux émissions au 17 octobre 1961 disponibles sur le site Là-bas.org
17 octobre 1961, il y a 50 ans... - 13.10.2011

2 commentaires:

  1. http://www.politis.fr/17-10-61-Il-y-a-50-ans-cette-nuit,15627.html

    http://www.raspouteam.org/

    http://www.matisson-consultants.com/affaire-papon/140_Algerien.htm

    http://www.matisson-consultants.com/affaire-papon/papon_16_octobre_1997.htm

    RépondreSupprimer
  2. http://www.acrimed.org/article3699.html

    RépondreSupprimer